La sortie , c'est par là ! La sortie , c'est par là !

Préparation Endurance

A quoi servent un moteur surpuissant et une partie-cycle tenant la route comme aucune autre , si la moto laisse s'envoler aux stands les secondes gagnées en piste ? Ces précieuses secondes ne se gagnent qu'après des heures de travail à l'atelier sur les détails qui feront la différence .

Dans une course d'endurance , les mécaniciens interviennent à des niveaux différents au fil des relais et des événements . L'arrêt normal , généralement toutes les cinquante minutes , voit le plein d'essence effectué , accompagné sur les Honda mono-bras d'un changement de roue arrière , quand l'équipe en a les moyens . Tous les trois relais environ , une écurie normale change la roue arrière , l'avant tenant souvent jusqu'à six intervalles . Ajoutez-y le contrôle du niveau d'huile et le complément éventuel et vous touchez du doigt les angoisses du ravitailleur . Selon les circuits , les changements de plaquettes de frein sont plus ou moins fréquents . Raisonnable au Bol , la consommation de plaquettes prend des allures démesurées au Mans . Afin de répartir les pertes de temps , certaines écuries posent du neuf sur un seul étrier à la fois ( donc y reviennent deux fois plus souvent ), combinant l'intervention avec le changement de roue arrière . Si les temps nécessaires pour chaque tâche s'équilibrent , c'est tout bénéfice . Notons toutefois que cette pratique tend à disparaître , grâce à des étriers mieux étudiés sur ce point précis .

Moins dure sera la chute

Au-delà des interventions mécaniques normales , vient la réparation des conséquences d'une chute . Les équipes d'usine ou les grandes écuries privées donnent à chaque rendez-vous de l'endurance , la mesure de leur talent en ce domaine . Reprenons une célèbre remarque d'un maître " es-organisation ", Jean-Louis Guillou , qui disait après une de ces réparations express : " Ils auront plus cher de pièces que de main d'oeuvre ". Au prix du Kevlar et du titane , il parlait d'or . Sans voyeurisme malsain , vous aurez peut-être l'occasion lors du Bol de voir ces hommes à l'ouvrage . Remarquez alors comment le chef de stand se place à l'avant de la moto , guidant calmement le travail de ses troupes , tel un chef d'orchestre . Même lorsqu'un mécanicien confond vitesse et précipitation , ce qui est rare à ce niveau , et s'enferre sur une vis récalcitrante , jamais le coordinateur ne s'énerve . Généralement homme de grande expérience , il sait qu'il ne doit pas ajouter de stress ou de pression inutile .

Travailler avec sa tête

Les bons ouvriers ayant toujours de bons outils , ils ne peuvent intervenir très efficacement que sur du matériel s'y prêtant . L'expérience des situations passées , ou une fine analyse prospective , conduisent à une succession d'aménagements et d'astuces divers . Sans cela , il sera impossible de réduire les temps des interventions de routine ou celui des réparations . Les bonnes idées ne coûtent pas cher et les équipes privées ne sont pas en reste , comme en témoignent les photos . En revanche , le manque de temps et de moyens ne leur permet pas toujours de s'entraîner , ou de tester le montage de toutes les pièces de rechange contenues dans les réserves . Les dernières 24 Heures du Mans ont été le théâtre de quelques cas de ce type . La qualité d'un montage prend alors toute sa dimension , lorsqu'il permet à un bénévole arrivé tardivement , d'égaler les performances des meilleurs . Un amateur de technique trouvera mille raisons de s'émerveiller , ou d'espionner , en vue d'une prochaine épreuve . A plus forte raison , s'il est impliqué chez la concurrence . Quant à vous chers lecteurs , il ne vous reste que les jumelles , l'impression de faux " pass ", ou les photos de cet article pour communier avec nous lors de cette grand messe des stands .

Le plein " siouplaît "! Les vannes " aviation " sont devenues universelles . La mise en place du système de remplissage repousse la pastille centrale et permet le passage du liquide . L'essence , stockée en hauteur s'écoule par simple gravité . Sur le réservoir , la deuxième vanne évacue le trop plein vers un bidon récupérateur .

La mini-vanne " huile " remplace le bouchon d'origine du moteur . L'huile est poussée par une seringue .

Ce curieux outil , dû à Gérard Brancquart , sert à repousser les pistons de frein lors d'un changement de plaquettes . Utilisable d'une seule main , il représente un progrès par rapport à des modèles plus courants , basés sur une grosse pince universelle .

Changement de roue avant sur une Suzuki privée . Le montage des étriers et du garde-boue autorise le pivotement des étriers , et facilite la mise en place de la roue . Le mécanicien les remet en place d'un simple coup avec la paume de la main . Les entretoises sont solidaires des roulements , tandis que l'écrou de broche reste attaché au fourreau . Moins de pièces pénibles à replacer dans la fébrilité d'un arrêt .

Pour le plaisir des yeux , voici l'amortisseur arrière d'une Kawasaki officielle , taillé dans la masse . Imaginez le prix de ce prototype .

Le train avant de la Suzuki et ses énormes pinces six pistons . Notez le fil de fer qui relie les deux plaquettes , pour les sortir d'un seul geste .

Cette poignée de gaz de série abandonne une de ses demi-coquilles d'origine , remplacée par un petit pontet . Le câble de gaz est alors accessible directement . La commande desmodromique normale ( un câble d'ouverture , un de fermeture ), disparaît , laissant les ressorts de carbus seuls en charge du rappel des boisseaux .

Train avant de la JBB , à triangles superposés . Le bras situé au premier plan tombe lors du retrait de la broche , le changement de roue reste alors dans des limites raisonnables . Disque et plaquettes carbone réduisent sérieusement les fréquences des changements , pour peu que la nuance du carbone soit la bonne . Le génial Manceau ( Jean-Bertrand Brunau ) collabore directement avec les fabricants sur ce sujet .

Le feu arrière classique de cette Ducati se double d'un modèle à diodes luminescentes . Il faut vraiment une noire malchance pour que tout claque et oblige à un arrèt supplémentaire .

Si la chute survient malgré tout , cette roulette de skate board s'usera contre le bitume en lieu et place du cadre . Sur les OW 01 , une coquille en Kevlar recouvre la partie du châssis la plus exposée .

Première en haut ou en bas , le sélecteur de cette RC 30 laisse le choix , grâce à deux ancrages au niveau de l'arbre de sélection . Un coup de peinture " flashy " sur la partie basse évite de réfléchir lors du changement de pilote . La durit reliée au cadre traduit , soit une modification du circuit d'huile en " carter sec ", soit plus probablement une utilisation du cadre comme réserve supplémentaire . Les RC 30 emmènent un bon litre de lubrifiant de plus que la version de série , par une coquille soudée sur le carter inférieur .

Fixée à l'amortisseur de direction par de l'adhésif , cette clé " BTR " peut servir pour redresser un guidon et revenir aux stands pour une vraie réparation . Sur les Suzuki d'usine elle permet de shunter le relais de démarreur , lorsque la commande au guidon est hors service .

Haut de Page
Informations tirées de Moto Revue . Par Jérôme Eline .